top of page
  • le voleur de silhouettes

Les silhouettes du sourire du singe

Dernière mise à jour : 28 mai

Dans la veine de Nuits off  & du voleur de silhouettes chez le même éditeur, ce recueil de nouvelles forme un récit décalé. Je pense que Paris n’est pas simplement faîte de briques et d’histoire. La ville est bâtie également des récits et des imaginaires des personnes qui l’animent. 



Suivez la trame de cette histoire qui fonctionne comme une rame de métro. Ces nouvelles sont comme des stations ; indépendantes et intimement liées entre elles. Des silhouettes se lient par les liens du hasard, du destin et du quiproquo. Ainsi, un professeur de français prenant la parole lors d'un enterrement sufit à plonger dans une histoire de pirates : les antiquaires du marché d'Aligre, un assassin professionnel, un peintre en lettre, un ancien légionnaire devenu restaurateur et quelques autres. Tout commence le jour de l’enterrement de Fred, et plusieurs de ces proches enquêtent sur les raisons de son décès. Extrait : Il y a de la malice dans les yeux de Camillia Herts à ce moment, elle s’amuse désormais de cet interrogatoire. Paula est démasquée ! - Mais... Je ne comprends pas ? - Mais tout comme vous, je ne crois pas au suicide. Tout comme vous je ne crois pas que « Socrate voulait mourir. Voulait-il depuis le début que la Cité d'Athènes le condamne à mort ? » J’étais à son enterrement jeune fille dit-elle et je vous y ai vue. Un instant, Paula panique. Elle se refait le film : oui, en effet, elle revoit une silhouette à l’écart qui pourrait correspondre. - Ce livre devait avoir une grande importance pour qu’il me le vole ne croyez-vous pas ? Je ne vous expliquerai pas pourquoi je n’ai pas porté plainte. D’ailleurs, qui porte plainte contre celui qui ne rend pas un livre ? Est-ce que cela répond à vos questions ?

-Il vous a volé le livre ? - Celui là et bien d’autres. C’était, je crois le seul but de sa visite. Pourquoi voudriez-vous qu’un bel homme d’une trentaine d’années rende visite tous les mercredis à une vieille documentaliste, collectionneuse de livres anciens ? Pensiez-vous à un rendez-vous galant ? Sourires gênés. - On reboit un verre ? Demande Paula. - On reboit un verre ! Affirme Camillia. Et s’il vous plait ne me regardez pas ainsi ! Oui Paula je l’avoue sans détours : je l’aimais ! Oh oui, j’étais folle amoureuse de ce garçon. Avis des premier lecteurs   Un livre original dans son histoire et dans sa narration Yvon eirman Une belle lecture fluide et rapide.les avis d' Agrippine

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page