top of page
  • le voleur de silhouettes

Une silhouette danse dans la nuit.

Dernière mise à jour : 14 juin

« Six heures du mat'… J'ai fait un truc, ou plutôt, je n'ai pas fait un truc, et je me demande bien pourquoi. Je crois que je vais me poser la question longtemps. Mercy et moi sommes allées voir jouer les Burritos au Corral à Topanga Canyon, et toutes les deux on a tournoyé et virevolté sur la piste. Jagger, Richards, Watts et Wyman sont entrés et le toit de ce vieux bouge délabré s'est envolé. On a continué à danser sur les Burritos comme si de rien n'était. Par chance, je portais une longue robe en velours noir très profondément décolletée et des tas de diamants fantaisie très sophistiqués. Je sentais ses yeux posés sur moi, et me mis à bouger de façon encore plus endiablée. Depuis la scène, Gram vit ce qui se passait et dit dans le micro : « Attention à Miss Pamela, c'est une beauté, mais elle a le cœur tendre. »

Pamela Des Barres - Confessions d'une groupie

Recherche personelle - Acrylique sur toile 80 x 80 cm Elle se réveille parfois au cœur de la nuit, avec le sentiment de celle qui découvre en elle un territoire ignoré. Une île inconnue et éloignées des routes navigables. Nouée de sentiments contradictoires, là voilà se levant, marchant en sa propre peur, avec une émotion mitigée. Au silence de la nuit, elle n’oppose désormais plus que la porte ouverte. Refermer celle du frigo avant de sortir. Elle est partie pieds nus, car elle a oublié les souliers brisés.

Elle a l’impression qu’on l'a éduquée et préparée à attendre l’amour comme on tend un piège en haute mer pour capturer des milliers de poissons en une seule prise. Elle aimerait maintenant rentrer en elle-même et ne plus avoir à nager.

Mots-clés :

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page